AIDES

AIDES

N° National AIDES 0805 160 011

preventiongay aides.org


Informations détaillées.

Créée en 1984, AIDES est l’une des plus importantes associations européennes de lutte contre le VIH/sida.

AIDES est reconnue d’utilité publique depuis 1990.

  • Actions
  • AIDES soutient directement les personnes séropositives et leur entourage.
  • AIDES informe tous les publics sur le sida.
  • AIDES alerte les pouvoirs publics.
  • AIDES mobilise des centaines de volontaires qui permettent à l’association d’accomplir efficacement ses missions sur le terrain.
  • Que signifie "AIDES" ?

Ce nom englobe à la fois le français "AIDE" (soutien) et l’anglais "AIDS" (sida).


Des valeurs et des principes

Dimension communautaire, transformation sociale, action non gouvernementale et respect de la personne sont au coeur des valeurs et principes de AIDES

  • La dimension communautaire

C’est la communauté gaie qui se mobilise à la création de AIDES . C’est à elle que s’adresse le président fondateur de AIDES dans sa lettre du 25 septembre 1984. Même si d’emblée la question ne se posait pas de faire une association spécifiquement dédiée aux gays. En tout cas, c’est de cette approche-là, par les communautés mobilisées, dont nous sommes les héritiers.

Avec l’évolution de l’épidémie, les communautés se mobilisent autant dans AIDES que hors de AIDES . Mais, toujours nous nous attachons à l’approche communautaire. C’est à dire à rechercher avec les communautés constituées, mobilisées, les meilleurs moyens pour lutter contre le sida en ce qui les concerne.

  • La transformation sociale

Daniel Defert : « … je propose un lieu de réflexion, de solidarité, et de transformation, voulons-nous le créer ? ».

La mobilisation, et sa forme d’emblée communautaire, se voit assigner un destin : transformer les conditions de vie des personnes confrontées à l’épidémie.

Il ne s’agit pas seulement de se soutenir, d’être ensemble, de prendre la parole avec force dans une période où personne ne sait rien, ou si peu, sur le VIH/sida.

Il s’agit que cette prise de parole, que ces solidarités, que le vécu collectif des difficultés produise de la transformation sociale : que cela change la donne pour les personnes et pour l’épidémie.

  • L’action non gouvernementale

AIDES , en même temps qu’elle est une association prenant appui sur l’approche communautaire se veut une « association non gouvernementale ».

Ce qui ne veut pas dire qu’elle est contre le Gouvernement ou qu’elle ne s’adresse pas à lui. Bien au contraire, AIDES est du « non gouvernemental » parce que ce qu’elle propose répond à un besoin qui devrait selon nous être satisfait par l’action publique.

Nous contribuons à ce que des réponses innovantes surgissent dans le cadre de l’action publique, quitte à mener nous même ces actions, de manière expérimentale, en souhaitant que l’expérimentation de ces solutions s’avère pertinente au point de s’imposer dans le cadre général de l’action publique.

A charge pour les pouvoirs publics de mener eux-mêmes ces actions ou de les faire mener par des associations ou leurs propres services.

Les principes éthiques concernent le respect des personnes dans leur identité, leur intégrité et leurs droits.

Forte du respect de l’identité et du non-jugement , AIDES s’engage à respecter l’identité culturelle des personnes, leur sexualité, leurs styles de vie, leurs appartenances idéologiques et/ou leurs choix thérapeutiques.

AIDES est indépendante de toute famille religieuse, morale, politique ou scientifique, voire des écoles scientifiques dont elle suit et peut parfois soutenir les travaux.

AIDES est un espace de libre confrontation d’idées et de choix sur tout ce qui touche à l’infection à VIH.

AIDES s’engage à respecter une obligation de confidentialité et d’anonymat vis-à-vis de toute personne, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’association.


Documents joints