Accueil du site > Infos > International > Barack Obama signe la loi fédérale (...)
International
USA : la loi « Matthew Shepard » contre les crimes de haine est (...) Ouganda – la loi de la terreur !
Barack Obama signe la loi fédérale réprimant les crimes homophobes.
par  la rédaction, le jeudi 29 octobre 2009, vu 181 fois

En achevant un combat politique et législatif de plus de dix ans, la nouvelle administration américaine signe son premier grand texte fédéral à l’attention de la communauté LGBT...

Le président Barack Obama a signé mercredi la loi qui réprime au niveau fédéral les crimes commis en raison de l’orientation sexuelle des victimes. Considérée comme la première grande législation égalitaire au niveau fédéral, la promulgation du Matthew Shepard Hate Crimes Prevention Act est l’ultime épisode d’une longue bataille politique et législative.

Initialement soutenu par Ted Kennedy, le sénateur démocrate récemment décédé, le texte avait été adopté successivement par la Chambre des représentants le mois dernier et la semaine dernière par le Sénat. Les autorités pourront dès lors poursuivre les auteurs de tels actes qui ne seraient pas inquiétés par des autorités locales défaillantes et elles pourront affecter les moyens fédéraux aux enquêtes.

L’administration Obama et la majorité démocrate du congrès a utilisé la forme d’un cavalier législatif pour voir adopter la loi sur les crimes de haine homophobe via un amendement à un texte sur le budget militaire. La loi adoptée sanctionne désormais de la même manière que les crimes racistes au niveau fédéral ceux commis en raison de l’orientation sexuelle de la victime, de son sexe, de son identité de genre ou d’un handicap. Le congrès américain a associé au texte de loi le nom de Matthew Shepard, assassiné à Laramie, dans le Wyoming, en octobre 1998. Est également associé, le nom de James Byrd Jr., un homme afro-américain traîné à mort au Texas la même année.

Barak Obama a salué cette adoption comme un pas vers le changement pour « aider à protéger nos citoyens de la violence basée sur à ce quoi ils ressemblent, qui ils aiment, comment ils prient ». Il a également eu une pensée pour « le sénateur Ted Kennedy qui a oeuvré si durement pour l’adoption de cette législation ».

Etaient présents à cette cérémonie de signature la mère de Matthew Shepard, Judy, ainsi que le Vice-président Biden, le secrétaire à la Défense Robert Gates, le Procureur général Eric Holder et les principaux membres de Congrès et du Pentagone. L’ancienne administration Bush s’était toujours opposée à l’adoption de cette mesure. Les conservateurs se sont également opposés à l’adoption de cette loi avançant qu’elle rendrait impossible toute contestation publique du mariage gay ou de l’avortement encore. Les mêmes arguments avaient été avancés en France par les conservateurs et religieux pour s’opposer à la loi sanctionnant les propos homophobes.

Selon le FBI, près de 80.000 actes homophobes aurait été répertoriés depuis l’assassinat de Matthew Shepard il y a 11 ans. L’administration Obama est désormais attendue sur le sujet de l’abrogation de la doctrine Don’t ask. Don’t tell qui fait interdiction aux gays de servir dans l’armée ou sur le sujet de la reconnaissance des mariages gays.

Source : Citégay