Accueil du site > Infos > International > Costa Rica : le référendum sur les (...)
International
Directeurs d’école au défilé Les mariages homosexuels suspendus en Californie
Costa Rica : le référendum sur les unions homos n’aura pas lieu
par  la rédaction, le mercredi 11 août 2010, vu 172 fois
Tags : - Politique - Mariage

Victoire pour les LGBT d’Amérique centrale : la Cour constitutionnelle a rejeté l’ouverture ce vote, au motif que « la majorité ne peut décider pour les droits des minorités ». Le débat parlementaire devrait être relancé.

Alors que le Mexique avait déclaré constitutionnelle la célébration de mariages homos la semaine dernière, c’est au tour du Costa Rica de se saisir du sujet. La Cour constitutionnelle du pays a rejeté mardi l’organisation d’un référendum sur les unions civiles, voulu par l’Église catholique.

Dans un communiqué officiel, la Cour a indiqué : « Les droits des minorités qui sont issus de revendications contre la majorité ne peuvent pas être soumis à un référendum, où la majorité s’impose ». Une victoire pour les défenseurs des droits de l’homme et les associations homosexuelles.

  • Pays catholique

Rappelons qu’en 2008, un projet de loi visant à légaliser les unions entre homosexuels avait été présenté devant le parlement. Une énorme polémique avait éclaté et celui-ci s’était retrouvé gelé.

Des groupes conservateurs proches de l’Eglise avaient ensuite réuni assez de signatures pour convoquer un référendum sur ce sujet. Dans un pays ou 80% de la population se réclame catholique, le projet avait de très fortes chances d’être refusé.

  • Vers un débat parlementaire

Décidément très militante, la Cour a également rappelé que « les personnes ayant des relations avec une autre du même sexe forment un groupe présentant des désavantages et victime de discriminations, qui a donc besoin du soutien des pouvoirs publics pour la reconnaissance de ses droits ».

La Cour constitutionnelle étant la plus haute instance juridique du pays, il n’est pas possible de faire appel de sa décision. Le débat parlementaire devrait donc s’en trouver relancé. Le Costa Rica pourrait ainsi rejoindre dans les prochains mois, l’Urguay et la Colombie, pays qui autorisent déjà les unions civiles pour les couples homos.

Source : AFP via Têtu.


Costa Rica : la justice ouvre la voie au débat parlementaire sur l’union gay

La Cour constitutionnelle du Costa Rica a rejeté mardi l’organisation d’un référendum sur les unions civiles entre homosexuels voulu par l’Eglise catholique, ce qui devrait relancer un débat parlementaire sur le sujet.

"Les droits des minorités qui sont issues de revendications contre la majorité ne peuvent pas être soumises à un processus de référendum où les majorités s’imposent", a tranché la Salle constitutionnel, selon un communiqué officiel.

Cette considération va dans le sens du principal argument des défenseurs des droits de l’Homme et des associations de défense des homosexuels, opposées au référendum qui devait avoir lieu le 5 décembre.

Au Costa Rica, le catholicisme, dont 80% de la population se réclame, est la religion d’Etat.

Un projet de loi pour légaliser les unions entre personnes du même sexe avait été présenté en 2008 au Parlement, puis gelé. La décision de la Cour constitutionnelle, qui ne peut faire l’objet d’appels, devrait relancer le débat.

Des groupes conservateurs proches d’organisations religieuses avaient réuni 150.000 signatures pour convoquer le référendum, aux termes d’une initiative prévue par la loi.

La Cour a estimé mardi que "les personnes ayant des relations avec une autre du même sexe forment un groupe présentant des désavantages et victime de discriminations, qui a besoin du soutien des pouvoirs publics pour la reconnaissance de ses droits".

Source : E-llico