Accueil du site > Infos > International > Etats-Unis : l’interdiction du (...)
International
Le discours à l’origine de la loi homophobe en Ouganda Le Portugal autorise le mariage des gays et des lesbiennes
Etats-Unis :
l’interdiction du mariage gay
devant un tribunal fédéral
par  la rédaction, le vendredi 8 janvier 2010, vu 185 fois

Un juge américain a décrété que le procès capital qui s’ouvre lundi prochain sur la constitutionnalité de l’interdiction du mariage homosexuel pourra être filmé. Il sera diffusé en différé sur YouTube.

Lundi prochain, un tribunal fédéral va examiner pour la première fois si la Constitution américaine autorise les États à interdire le mariage gay.

Les défenseurs de la Proposition 8, qui réserve le mariage à un homme et une femme en Californie, avaient prétendu que la diffusion publique du procès pouvait conduire à l’intimidation des témoins.

Mais le juge Vaughn Walker a rejeté ce point de vue en faisant valoir que le dossier est suffisamment important pour que les citoyens puissent être en mesure d’y assister.

Le procès, qui commence ce lundi 11 janvier et devrait durer deux à trois semaines, sera néanmoins diffusé en différé avec un délai pouvant aller jusqu’à une journée.

Les témoins qui ne veulent pas apparaître à l’écran pourront demander que leur visage soit masqué lors de la retransmission.

Lors de cette audience, la cour fédérale district de San Francisco va devoir déterminer si l’interdiction du mariage homosexuel est inconstitutionnelle. La Cour suprême de Californie avait rejeté cet argument l’été dernier.

L’affaire a été portée devant la justice fédérale par deux couples homosexuels, Kris Perry et Sandy Stier de Californie du Nord, et Paul Katami et Jeff Zarrillo, qui vivent dans le sud de la Californie.

Leurs avocats, Ted Olson et David Boies, devraient faire valoir que l’interdiction du mariage homosexuel n’est pas légale et que les unions civiles ne sont pas un substitut répondant à l’égalité.

La procédure choisie divise les militants des droits LGBT. Certains pensent que cette action est prématurée et voué à l’échec et desservirait donc la cause de l’égalité devant le mariage.

Plus de 30 États américains interdisent explicitement le mariage gay. Si les plaignants obtenaient gain de cause, le jugement mettrait à mal ces mesures d’interdiction de mariage homosexuel.

Source : E-llico