Accueil du site > Santé > Prévention > For an Easy Ride : connaître les (...)
Prévention
Sida : Didier Burkhalter dévoile le nouveau programme de (...) Comment ça va les filles ?
For an Easy Ride  :
connaître les infections sexuellement transmissibles !
par  la rédaction, le vendredi 3 décembre 2010, vu 126 fois

Les hommes gays sont particulièrement touchés par les infections sexuellement transmissibles comme la syphilis & cie, et ce malgré les règles de safer sex. La nouvelle campagne de l’Aide Suisse contre le Sida, THE EASY RIDER, vise à adresser ce problème, notamment au moyen d’un clip vidéo.

GAY-BOX , le portail pour la santé gay de l’Aide Suisse contre le Sida, présente à partir du mois de décembre THE EASY RIDER , pour dire au revoir à la syphilis & cie à la vitesse grand V. En effet, en dehors du VIH/sida, d’autres infections sont en nette augmentation. Les hommes gays sont particulièrement touchés par cette évolution.

Ces infections ne causent souvent que peu voire pas de douleurs, mais elles peuvent avoir des conséquences graves pour la santé. De plus, elles augmentent le risque d’être contaminé par le VIH ou de le transmettre ! Les capotes protègent efficacement contre le VIH, mais seulement de manière limitée contre les infections sexuellement transmissibles. La campagne THE EASY RIDER permet à l’Aide Suisse contre le Sida, en collaboration avec www.gay-box.ch, de sensibiliser la communauté gay à cette situation.

  • Syphilis, gonorrhée et chlamydiae
JPEG - 7 ko

Actuellement, on observe en particulier une recrudescence des diagnostics de syphilis, de gonorrhée et des chlamydiae. THE EASY RIDER connaît les mesures de précaution à suivre. Il est notamment conseillé de se faire vacciner contre les hépatites A et B et, de manière générale, d’observer son corps avec attention. Des symptômes tels que des brûlures en urinant ou encore des abcès et/ou démangeaisons dans des zones intimes sont à signaler à un médecin.

Le mieux, c’est de demander une consultation au Checkpoint de Genève ou de Zurich, ou dans des centres de dépistage et de traitement spécialisés dans le domaine de la santé des hommes gays. Par ailleurs, les hommes qui changent fréquemment de partenaire devraient faire au moins une fois par an un dépistage de la syphilis, de la gonorrhée et des chlamydiae.

  • Clip vidéo

La nouvelle campagne est accompagnée d’un clip vidéo, qui présente THE EASY RIDER en pleine action. Le clip sera en ligne à partir du 6 décembre et visionnable sur www.gay-box.ch ainsi que sur YouTube. Parallèlement, une affiche et un flyer renvoient vers la GAY-BOX , où l’on trouve des renseignements détaillés sur les maladies sexuellement transmissibles.