Accueil du site > Infos > Suisse > Société > Gay Pride de Delémont Une contre (...)
Société
CSD-Stonewall-Award Les finalistes 2003 Têtu poursuit 360° pour diffamation
Gay Pride de Delémont
Une contre manifestation pointe le bout de son nez
par  Frédéric Gloor, le mercredi 11 juin 2003, vu 412 fois

L’Union démocratique fédérale (UDF), petit parti traditionaliste suisse prépare une contre manifestation à la Gay Pride de Delémont. Trois jours prônant les valeurs familiales traditionnelles fondées sur l’alliance entre un homme et une femme sont prévus, le lieu reste à trouver.

La manchette du journal Le Matin de ce jour rappelle celle d’il y a un peu plus de deux ans, lorsque le groupuscule « Romandit » avait claironné son intention de s’opposer à la Pride sédunnoise. «  La Gay Pride fait des remous » apprend-t-on dans le quotidien romand. Jacques Dumas, président de l’UDF-Jura apparaît dans son jardin avec femme et enfants et se pose en opposant à la manifestation organisée les 5 et 6 juillet prochain à Delémont.

« En tant que chrétiens, nous dénonçons la gay pride par le fait qu’elle sert à propager des idées qui ont pour conséquence la désintégration de la famille et l’abandon des valeurs judéo-chrétiennes » affirme Jacques Dumas. « Nous interviendrons pour que les associations homosexuelles ne puissent pas mettre leur projet à exécution d’aller conduire des campagnes d’information dans les écoles » ajoute-t-il.

D’après Le Matin de ce jour, la commune de Delémont à refusé de délivrer une autorisation à cette contre manifestation. Rappelons que la commune avait manifesté un grand intérêt à ce que la Pride romande se tienne chez eux cette année. L’UDF recherche encore un lieu dans la région pour organiser un rassemblement de trois jours prônant les valeurs familiales traditionnelles fondées sur l’alliance entre un homme et une femme.