Accueil du site > Infos > International > Grand-Duché du Luxembourg : le (...)
International
France : Un rapport sur la bioéthique qui fait deux poids deux (...) Débat à l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) sur (...)
Grand-Duché du Luxembourg :
le mariage gay avant l’été
par  la rédaction, le vendredi 22 janvier 2010, vu 357 fois
Tags : - Législation - Mariage - Homoparentalité - Luxembourg

Le Luxembourg ouvrira bientôt le mariage civil aux personnes du même sexe. La législation de l’adoption sera elle aussi modifiée, sans pour autant accorder le droit à l’adoption plénière aux couples homosexuels, elle restera limitée aux couples hétérosexuels. Il semble que l’adoption d’enfants étrangers resterait interdite aux gays et aux lesbiennes, ce qui, vu la taille du pays, restreint considérablement les possibilités d’adoption.

Le gouvernement luxembourgeois devrait finaliser les textes de loi qui concernent tant le mariage civil que l’adoption partielle encore avant les vacances parlementaires estivales. C’est ce qu’a déclaré le Minsitre de la Justice François Biltgen hier à l’issue d’un débat qui concernait des grands thèmes de l’actualité. Ce sont les Verts (die Grüne) et le Parti démocrate (Demokratesh Partei/DP) qui avaient organisé le débat, auquel participaient les autres partis luxembourgeois. Les Sociaux-chrétiens du CSV (Chrëschtlech Sozial Vollekspartei)ne s’opposent pas à l’ouverture du mariage civil, mais insistent pour que l’intérêt de l’enfant soit au centre de la loi sur l’adoption, ce qui n’exclut pas pour autant des formes d’adoption par les couples du même sexe.

Pendant le débat, tant les représentants du CSV que ceux du LSAP (le parti socialiste) , du DP, des Verts et de la gauche („déi Lénk“) se sont montrés d’accord pour l’ouverture du mariage aux couples du même sexe, mais aussi pour une amélioration des contrats d’union civile (PACS) qui existent déjà et devraient être améliorés. Les deux formes d’union continueront d’exister parallèlement. Les participants au débat soulignaient qu’avec le PACS ce sont plutôt des aspects matériels qui entrent en jeu, alors que le mariage a des connotations plus sentimentale et sociétale.

Les gays et les lesbiennes luxembourgeois.es devraient pouvoir se marier cette année encore. Le Luxembourg deviendrait ainsi le septième pays européen à autoriser le mariage des personnes du même sexe, à moins qu’il ne soit devancé par la Slovénie et l’Albanie. Source : Humanistischer Pressedienst traduit par GayKosmopol