Accueil du site > Infos > Suisse > Société > Homophobie ? - les propos des (...)
Société
Passé à tabac après avoir reconnu être « pédé » Jeunes UDC valaisans : le coming out des anti-homo ?
-* Homophobie ? -
les propos des Jeunes UDC du Valais romand 2/2
« Déviant… »
par  la rédaction, le mercredi 3 juin 2009, vu 368 fois

Voici les propos à l’origine des plaintes déposées à l’encontre de Grégory Logean, Co-président des Jeunes UDC du Valais romand.

Déviant…

3 juin 2009

L’homosexualité est un comportement déviant. Que m’a valu cette phrase ! Je suis donc homophobe, immature, nazi. Pour me corriger, on me promet procès et autres traitements que la décence m’interdit de nommer ici. Et pourtant, il me semble que le terme de « déviant », (qui s’écarte de la norme), est tout à fait adapté à mon propos. Il n’est pas insultant, il signifie simplement que l’homosexualité n’est pas la norme. Et j’estime qu’elle ne doit pas le devenir. Au nom de la loi naturelle. A ce sujet, un illustre Valaisan de Genève, en me traitant amicalement de nazi, me faisait la leçon en m’expliquant que la loi naturelle n’existe pas : la seule loi qui existe, c’est l’arbitraire des conventions. Par ailleurs, poursuivait-il, on s’en fout de la loi.

Non, la loi naturelle existe. Elle est inscrite dans la nature. Elle stipule notamment que deux mâles (ou femelles) qui copulent restent stériles. Elle affirme aussi qu’une société qui n’a plus de descendance est remplacée par une autre. Si l’Europe s’obstine à promouvoir tous les comportements stériles, sa société sera remplacée. Et c’est déjà en marche.

Désolé, je vais persister dans mon extrémisme : les moutons sont plus utiles à l’homme que les loups, les clochers sont plus à même de garantir une société démocratique que les minarets, et les couples hétérosexuels stables sont plus adaptés à l’éducation des enfants que les couples homos. Et le terme de « déviant » est infiniment moins insultant que ce qui se dit ou s’écrit au sujet de l’UDC. Pour terminer, je suis catholique. Pas pour m’excuser aussitôt en vomissant sur le Pape ou sur l’Eglise. Non, car c’est en suivant le message d’amour des Evangiles et en restant fidèles à nos aïeux, loyaux serviteurs de la Patrie, qu’on bâtira aujourd’hui un pays où il fera bon vivre.


Grégory Logean
Co-président des Jeunes UDC du Valais romand
Conseiller municipal d’Hérémence