Accueil du site > Infos > International > Italie : une loi contre l’homophobie (...)
International
Le Conseil économique et social des Nations Unies accorde le (...) En finir avec l’homophobie et la transphobie
Italie : une loi contre l’homophobie a nouveau rejetée !!!
par  la rédaction, le mercredi 27 juillet 2011, vu 137 fois

Le parlement italien a de nouveau rejeté hier un projet de loi du Parti démocrate qui avait pour but de faire enfin condamner les gestes, actions et paroles homophobes. Une loi très importante donc, surtout en Italie. Rejetée pour la deuxième fois après une tentative en 2009. Trois ans après, rien n’a évolué !

Fabrizio Cicchitto, député du parti de Silvio Berlusconi, nie toute accusation d’homophobie et justifie ce rejet en déclarant que « les homosexuels sont des citoyens comme les autres » et que « Nous ne voulons pas d’une législation qui différencie les individus devant la loi… ce qui est d’ailleurs inconstitutionnel ». (Mais bien sûr…)

« Ce parlement a décidé de trahir la justice et soutenir la violence » s’insurge Paolo Patane, responsable de l’association Archigay. Il a appelé l’Union européenne « à nous aider face à cette augmentation extrêmement dangereuse de l’homophobie, de la xénophobie et du racisme que le parlement italien a décidé de légitimer ».

« C’est une honte dont j’espère qu’elle ne passera pas inaperçu » déclarait l’actuel leader de l’opposition de centre-gauche, le secrétaire du Parti démocrate Pierluigi Bersani. « Quand ils ont approuvé la criminalisation de l’immigration clandestine, ils n’ont pas eu recours à tant de sophistications. Maintenant, contre une norme qui combat les discriminations, ils soulèvent des arguments inacceptables. »

En conséquence les associations et militants LGBT sont descendues dans la rue afin de manifester leur colère et leur inquiétude, bien justifiée !!! L’homophobie en Italie n’est pas prête de se calmer si le gouvernement refuse d’intervenir. IL faut dire que Berlusconi déclarait encore l’année dernière : « mieux vaut être passionné par les jolies filles qu’être gay ».

Source : Outplay


Nouvelle gifle aux gays et lesbiennes italiens

La droite italienne a censuré un texte qui visait à renforcer la lutte contre la violence homophobe. Les organisations LGBT sont indignées.

Encore raté. Le Parlement italien a rejeté, hier, un projet de loi du Parti démocrate qui visait à condamner les gestes, actions et déclarations homophobes. A vrai dire, ce dernier n’a même pas été débattu dans l’hémicycle. C’est un texte censurant la proposition du Parti démocrate (centre gauche) sous prétexte d’« inconstitutionnalité » qui a été adopté par 293 voix contre 250. « Les homosexuels sont des citoyens comme les autres », a soutenu un ténor du Peuple de la liberté, le parti de président du Conseil Silvio Berlusconi, laissant entendre que le texte anti-homophobie aurait « privilégié » les gays et les lesbiennes. La proposition de loi, qui réagissait à une augmentation des agressions visant des personnes LGBT, avait déjà été rejetée en 2009.

« C’est une honte dont j’espère qu’elle ne passera pas inaperçu, a réagi l’actuel leader de l’opposition de centre-gauche, le secrétaire du Parti démocrate Pierluigi Bersani. Quand ils ont approuvé la criminalisation de l’immigration clandestine, ils n’ont pas eu recours à tant de sophistications. Maintenant, contre une norme qui combat les discriminations, ils soulèvent des arguments inacceptables. » A l’extérieur du Parlement, les militants LGBT ont fait entendre leur colère (voir vidéo ci-dessous). Pour Paolo Patane, de l’Arcigay, la majorité « trahit la justice et soutient la violence ». L’organisation compte faire appel à l’Union européenne.

Source : 360°