Accueil du site > Infos > Suisse > Droit > « L’amour, c’est... » Campagne pour (...)
Droit
Débat sur le PEPS - Les opposants aux droits des gays dénoncent (...) Référendum contre la LPart - Vers une campagne Playmobile
« L’amour, c’est... »
Campagne pour la loi sur le partenariat enregistré
par  Steve , le lundi 21 mars 2005, vu 171 fois

La Coordination Oui au partenariat enregistré a convié la presse lundi 21 mars 2005, à Berne, pour y présenter sa campagne en faveur de la loi sur le partenariat enregistré. Les affiches, que l’on pourra découvrir dès le 21 avril dans toute la Suisse, se déclinent sous le thème « L’amour, c’est... » et présentent des scènes quotidiennes de couples homos, toutes liées à l’un des droits qu’apportera la nouvelle loi. Par exemple, l’amour, c’est pouvoir rendre visite à son conjoint à l’hôpital, d’où l’affiche illustrant le présent article.

Officiellement ouverte le 21 avril 2005, la campagne recevra un coup de fouet le 23 avril, avec la soirée de lancement à l’Hôtel Schweizerhof de Lucerne. Participeront notamment à cette soirée de soutien, dont le prix d’entrée a été fixé à 85 francs, l’ancienne conseillère fédérale PDC Ruth Metzler-Arnold, qui, en tant que chef du Département de justice et police, a élaboré et défendu le projet de loi de bout en bout, et le radical Rolf Schweiger, conseiller aux États (ZG) et président sortant du parti radical.

En plus de son argumentaire détaillé, la Coordination Oui au partenariat enregistré a récemment publié une carte postale rassemblant les principaux points plaidant en faveur de l’acceptation de la loi par le peuple. On trouvera également sur son site le calendrier de toutes les manifestations de soutien à la loi. Une distribution d’œufs de Pâques a ainsi lieu mercredi 23 mars en gare de Bâle et de Soleure ; le même jour, les députés du parlement communal zurichois seront invités à porter l’épinglette de soutien à la LPart (la loi est symbolisée par le signe typographique & auquel est accolé un point : l’esperluette symbolise l’union des couples de même sexe et le point la détermination des gays et des lesbiennes à obtenir les mêmes droits, sans plus).

La Coordination Oui au partenariat enregistré a par ailleurs lancé un nouvel appel de dons pour financer la campagne d’affichage, ciblée pour un maximum d’efficacité, mais néanmoins budgétisée à un demi-million de francs.


Voir le reportage du 19:30 de la TSR sur le sujet et la page complète d’information de la TSR sur la LPart.

Lire également l’article de la Tribune de Genève sur les réticences du PDC à s’engager dans la campagne.

Lire également dans la rubrique brèves de gayromandie.ch :

  • « CH : Sans surprise, le PS dit à l’unanimité oui à la LPart » (20 mars)
  • « Oui de la Fédération des Églises protestantes à la loi sur le partenariat enregistré » (10 mars)
  • « CH : femmes radicales, femmes socialistes, USS et PST/POP disent oui à la LPart » (6 mars)
  • « CH : deux tiers des parlementaires ont accepté de porter l’épinglette de soutien à la LPart » (1er mars)
  • « CH : radicaux et socialistes mèneront la campagne en faveur du partenariat enregistré » (15 février)
  • « CH : Action cœurs en chocolat pour promouvoir la LPart à l’occasion de la St-Valentin » (12 février)
  • « La section bernoise du Parti radical se prononce clairement en faveur de la LPart » (8 février)
  • « CH : c’est officiel, le peuple votera le 5 juin sur le PEPS » (19 janvier).

Lire également nos précédents articles dans la rubrique info :

Les opposants aux droits des gays dénoncent l’hétérophobie (24 décembre 2004)

On votera sur le PEPS, mais l’adoption est hors sujet (2 novembre 2004)

Entre 4500 et 6000 personnes manifestent en faveur du PEPS (24 octobre 2004)

Combattre tartufes et réacs (26 septembre 2004)


Source : Dépêche ATS, Dossier de presse de la Coordination Oui au partenariat enregistré