Accueil du site > Santé > Prévention > La campagne de prévention du VIH (...)
Prévention
Gaysurvey 2012 Break the Chains : Mai, le mois du dépistage !
La campagne de prévention du VIH Break the Chains s’étoffe.
par  la rédaction, le vendredi 1er mars 2013, vu 365 fois

Menée l’an dernier pour la première fois à Zurich et à Genève, la campagne de prévention du VIH Break the Chains est reconduite cette année à l’échelon national.

Son but est de freiner la propagation du virus parmi les hommes gays et bisexuels. La première édition a été couronnée de succès avec, selon une étude de l’université de Lausanne, 80% des hommes gays touchés à Zurich. L’application 2O13 est déjà téléchargeable. Eu égard aux nouvelles infections qui ont augmenté chez les hommes gay en 2O12, les promoteurs estiment que la campagne peut jouer un rôle majeur pour contrer la propagation du virus.

"Les hommes qui sont conscients d’avoir transmis le VIH sont aujourd’hui très peu nombreux. La plupart du temps, le virus se transmet lors de la phase dite de primo-infection parmi des hommes qui ignorent avoir été infectés. Durant les trois mois que dure cette phase, la charge virale est beaucoup plus élevée qu’après", déclare Andreas Lehner, responsable du projet. Break the Chains vise à empêcher toute nouvelle infection parmi les participants durant tout le mois d’avril. Ainsi, les chaînes de transmission du VIH pourront être brisées.

  • Conscience élevée parmi les hommes gays

Selon une étude de l’Institut universitaire de médecine sociale et préventive, à Lausanne, environ 8O% des hommes gays dans la région zurichoise ont entendu parler de la campagne Break the Chains. Dans le canton de Genève, cette proportion atteint 75% et 7O% dans le reste de la Suisse. 54,7% des hommes gays à Zurich se sont sentis concernés par Break the Chains et connaissaient ses messages. Le nombre de tests VIH effectués après la campagne a augmenté de 17,9%.

Les Centres Checkpoint de Zurich, Bâle, Lausanne et Genève, qui mènent Break the Chains sous l’égide de l’Office fédéral de la Santé publique et en collaboration avec l’Aide Suisse contre le Sida, voient dans ces résultats le signe que la campagne a été bien ciblée. Dans ce sens, l’effort devrait être répété sur plusieurs années.

  • Une campagne communautaire avec une appli pour smartphones.

Break the Chains va, cette année aussi, appeler les hommes gays à adapter leurs pratiques sexuelles durant le mois d’avril et à se faire dépister en mai. Les experts sont d’avis que le nombre de nouvelles transmissions du virus peut ainsi être réduit. Une application pour smartphones explique comment s’engager dans la campagne. Elle est dès à présent téléchargeable gratuitement sur www.breakthechains.ch.

Break the Chains bénéficie du soutien de la communauté homosexuelle. C’est une campagne développée et mise en œuvre par des hommes gays pour des hommes gays. Par conséquent, la campagne est bien accueillie par la communauté. En outre, plus de 5O volontaires venus des quatre coins de la Suisse se sont engagés en qualité d’ambassadeurs pour Break the Chains et ses objectifs.

Break The Chains - Android Apps on Google Play

Break The Chains - Apple Apps on Itunes

Pour plus d’information, rendez-vous sur www.breakthechains.ch.