Accueil du site > Infos > International > La lauréate du Prix Martin Ennals (...)
International
L’ONU adopte une résolution "historique" sur les droits des (...) Ça y est, le Liechtenstein fête son « pacs » !
La lauréate du Prix Martin Ennals 2011 est une activiste gay d’Afrique
par  la rédaction, le lundi 20 juin 2011, vu 130 fois

Le Jury du Prix Martin Ennals pour les Défenseurs des Droits de l’Homme (MEA), réuni à Genève le 3 mai dernier, a désigné Kasha Jacqueline Nabagesera comme la Lauréate pour son travail sur les droits des LGBT et des personnes marginalisées en Ouganda. Son prix lui sera remis lors d’une cérémonie au Victoria Hall de Genève le 13 octobre 2011.

Kasha Jacqueline Nabagesera est une femme ougandaise, fondatrice et présidente du comité directeur de Freedom and Roam Uganda, une des plus importantes organisations pour la défense des droits des lesbiennes, des gays, des bisexuel(le)s et des transgenres (LGBT) en Ouganda. Kasha a eu le courage d’apparaître à la télévision nationale en Ouganda, elle a fait des déclarations de presse au nom de la communauté homosexuelle et a pris la parole sur de nombreuses stations de radio.

En 2007, elle a été agressée lors du Forum social mondial de Nairobi. Ensuite et à plusieurs reprises, elle a fait l’objet d’actes de harcèlement, de menaces et a même été attaquée pour être apparue dans les médias. Elle change depuis fréquemment de domicile, craignant de rester longtemps au même endroit. Le 26 janvier 2011, un de ses collègues et activiste homosexuel, David Kato Kato, a été assassiné suite à la publication d’une « liste d’homosexuels » par le tabloïd ougandais Rolling Stone appelant à leur pendaison ; le nom de Kasha Jacqueline apparaît également sur cette liste noire.

Le Président du Jury du Prix Martin Ennals, Hans Thoolen, a décrit la Lauréate comme “une femme exceptionnelle d’un courage rare, qu’au péril de sa vie se bat pour la dignité humaine et les droits de la communauté homosexuelle et les personnes marginalisées en Afrique”. Par ce prix, le Jury souhaite souligner sa position contre la discrimination des personnes pour des questions de genre ou d’orientation sexuelle.

La Maire de Genève, Sandrine Salerno, salue quant à elle "le choix d’une lauréate dont le combat pour l’égalité et la reconnaissance des droits et la dignité, entre en résonance avec des problématiques certes internationales, mais également locales."

Le MEA est le principal prix du mouvement des droits de l’homme. Le Prix Martin Ennals est une collaboration unique entre dix des plus importantes organisations internationales des droits de l’homme ayant comme objectif de fournir une protection aux défenseurs en la matière.

Les membres du Jury sont : Amnesty International, Human Rights Watch, Human Rights First, la Fédération Internationale des Droits de l’Homme, l’Organisation Mondiale Contre la Torture, Front Line, la Commission Internationale des Juristes, Diakonie Allemagne, le Service International pour les Droits de l’Homme et HURIDOCS.

Source : Ville de Genève