Accueil du site > Infos > Suisse > Politique > La qualité de l’éducation sexuelle en (...)
Politique
Un « guérisseur de gays » fait campagne pour l’UDF Les homos et l’adoption : des fantasmes à gogo
La qualité de l’éducation sexuelle en Suisse mise en jeu par des groupes fondamentalistes
par  la rédaction, le jeudi 6 octobre 2011, vu 325 fois

PLANeS, la Fondation suisse pour la santé sexuelle et reproductive, est préoccupée par les arguments fallacieux véhiculés dans une pétition contre l’éducation sexuelle. Cette attitude démagogique cache l’intention d’affaiblir le système éducatif suisse.

L’éducation sexuelle est intégrée depuis plusieurs décennies dans l’enseignement. Elle s’appuie sur un travail de coopération entre les parents, les spécialistes de la santé sexuelle et les écoles. La grande majorité des parents est satisfaite et reconnaissante du soutien amené par l’école à leur exigeante mission dans ce domaine.

Les contenus de l’éducation sexuelle font partie de l’éducation sociale et de l’éducation à la santé. Leur but est de soutenir le développement personnel des jeunes pour en faire des adultes informés, conscients de leurs responsabilités. Ils véhiculent une image positive de la sexualité, abordent les questions de prévention, d’égalité, promeuvent l’autodétermination en matière de sexualité et combattent l’homophobie. Déclinée de manière neutre dans les écoles publiques, sur la base de connaissances scientifiques avérées, l’éducation sexuelle est un droit.

A la différence d’autres branches, cependant, aucun standard de qualité n’est à ce jour garanti en Suisse en matière d’éducation sexuelle. Pour en assurer une approche systématique et objective, cette discipline doit être traitée avec le même sérieux que toute autre et s’appuyer sur les compétences de professionnels formés ainsi que sur une collaboration constructive avec les parents. PLANeS, qui s’engage depuis plusieurs années pour la qualité de l’éducation sexuelle, délivre un titre professionnel en éducation sexuelle au terme de deux années de formation.

Ce haut niveau de qualité est défendu conjointement par l’Office fédéral de la santé publique et PLANeS, en collaboration avec les professionnels de l’éducation.

Déclaration publique sur l’éducation sexuelle


Le rôle de l’éducation consiste à aider les enfants et les jeunes à faire des choix responsables, à se respecter et à entretenir des relations respectueuses avec les autres, dans leurs différents contextes de vie, également dans le domaine de la sexualité et des relations affectives. L’école, lieu de transmission du savoir, a également pour mission de transmettre des compétences sociales, notamment en matière de communication et de relations. Ceci est particulièrement nécessaire en matière de sexualité, de relations affectives et de santé sexuelle. Dès lors, tous les enfants et les jeunes ont droit à une éducation sexuelle adaptée à leur âge et à leur développement et ce, aux différents degrés de la scolarité.

Si les parents sont incontestablement les premiers responsables de l’éducation sexuelle, seule l’école peut assurer à chaque enfant l’égalité d’accès aux connaissances et compétences nécessaires à des choix autonomes et responsables ainsi qu’à la prévention des abus et des risques potentiels liés à la sexualité. L’éducation sexuelle est une réponse de société cohérente aux besoins actuels des enfants et des jeunes dans le domaine de la sexualité. Elle doit être intégrée dans les plans scolaires de tous les cantons suisses. Pour garantir une approche neutre, progressive et adaptée à la réalité des enfants et des jeunes, l’école doit pouvoir recourir à des professionnels externes spécialistes de la santé sexuelle qui interviennent aux différents degrés de la scolarité en collaboration avec les enseignants. En conséquence, ces derniers doivent pouvoir acquérir dans le cadre de leur formation (de base et continue) les connaissances nécessaires à assurer leur rôle dans ce domaine. Les experts externes sont également à disposition des parents et du personnel scolaire pour répondre aux questions liées à la sexualité.

L’éducation sexuelle répond à la fois à des objectifs de politique éducative et sanitaire, tout comme aux postulats de notre société en matière d’intégration et d’égalité. Elle participe activement au développement de l’autonomie, de la tolérance et du bien-être de chacun et contribue significativement à la prévention des abus sexuels, notamment auprès des plus jeunes. Dans une société où la sexualité est instrumentalisée à des fins commerciales, où les médias véhiculent des représentations irréalistes et stéréotypées, où le VIH/sida et les autres infections sexuellement transmissibles (IST) présentent un véritable risque pour leur santé sexuelle, les jeunes ont plus que jamais besoin d’une éducation sexuelle de haute qualité qui leur fournisse des repères et des ressources fiables.

  • Aussi, nous soutenons :
  1. l’introduction systématique de l’éducation sexuelle aux différents niveaux de la scolarité
  2. l’ancrage de l’éducation sexuelle dans les plans scolaires de tous les cantons
  3. le développement de programmes d’éducation sexuelle basés sur une approche de coopération, qui intègre à la fois les professionnels de la santé sexuelle, les partenaires de l’école et les parents.

PLANeS est l’organisation faîtière suisse des services de santé sexuelle et d’éducation sexuelle, partenaire de l’OFSP dans le cadre du programme national de prévention du VIH/sida et autres infections sexuellement transmissibles (PNVI).

PLANeS promeut la santé sexuelle et reproductive ainsi que les droits qui lui sont liés. Elle s’engage pour garantir à toutes et tous l’accès à des informations et des services de qualité en matière de santé sexuelle. L’éducation sexuelle en milieu scolaire en fait partie. PLANeS s’engage pour soutenir les cantons dans le développement de programmes d’éducation sexuelle de haute qualité qui soient garantis à tous les élèves de Suisse.


► Signez la pétition en ligne ◄