Accueil du site > Infos > International > Le Québec lance une politique de (...)
International
France : Le Sénat rejette une proposition de loi améliorant le (...) Portugal : le gouvernement engage la légalisation du mariage (...)
Le Québec lance une politique de lutte contre l’homophobie
par  la rédaction, le lundi 14 décembre 2009, vu 183 fois

Pas encore de mesures concrètes, mais les grandes lignes d’une politique ambitieuse : la ministre de la Justice québécoise a annoncé vendredi sa politique de lutte contre l’homophobie.

« Par le geste qu’elle pose ce matin, la société québécoise démontre une fois de plus qu’elle est à l’avant-garde en matière de droits des personnes de minorités sexuelles » affirme la ministre de la Justice, Kathleen Weil (photo). C’est en effet une première dans une province canadienne, et peut-être dans le monde : le Québec s’est doté très officiellement d’une politique de lutte contre l’homophobie.

La « politique » dévoilée vendredi 11 décembre par Kathleen Weil n’est pas un plan d’action, et ne contient donc aucune mesure concrète. En revanche, elle énonce de grandes orientations : reconnaître l’égalité des personnes LGBT, favoriser le respect des droits de ces personnes, favoriser leur mieux-être en donnant un accès aux ressources appropriées aux clientèles LGBT, et coordonner l’action des institutions publiques et des organisations locales et communautaires pour inclure le plus d’acteurs possible dans la lutte contre l’homophobie.

  • « A l’avant-garde sur le plan mondial »

Cette politique sera suivi d’un plan d’action, élaboré par un comité interministériel d’ici la fin du mois de janvier, qui sera chargé d’élaborer des mesures concrètes, ainsi que d’estimer un budget approprié.

Même s’il ne s’agit là que d’un début, cette annonce a été bien vécue par la communauté LGBT québécoise, qui le voit comme un pas important : « Il s’agit d’un grand jour pour nos communautés lesbienne, gaie, bisexuelle, transsexuelle et transgenre », a déclaré le président de Gai-Ecoute, Laurent McCutcheon, présent lors de la conférence de vendredi au côté de Mme Weil. « Le Québec innove de nouveau. Et je pense qu’on doit être très à l’aise et surtout très fiers : nous sommes, à ma connaissance, à l’avant-garde sur le plan mondial au niveau de la reconnaissance des droits et de la reconnaissance sociale pour les personnes homosexuelles et les autres minorités sexuelles. L’égalité juridique est faite, nous sommes désormais en marche vers une véritable égalité sociale. Cette politique est notre levier pour y arriver », s’est réjoui M. McCutcheon devant la presse.

Source : Têtu.com