Accueil du site > Infos > Culture & Loisir > Littérature > Le Schtroumpf coquet fait son (...)
Littérature
Papa a tort, roman de Frédéric Huet Julien, toi qui préfère les hommes
Le Schtroumpf coquet
fait son coming out
par  Frédéric Gloor, le mercredi 7 juin 2000, vu 5445 fois
Tags : - Littérature

Il y a longtemps que tout le monde Schtroumpf s’en doutait, personne ne disait rien. Sur 100 petits bonshommes bleus, il fallait bien qu’il y en ait au moins un, statistique oblige, il pourrait encore y en avoir d’autres ! Et pourtant dans ce petit monde protégé par l’homophobe et moralisateur Grand Schtroumpf, il n’est pas facile de vivre pleinement sa différence

Connaissez-vous un Schtroumpf qui ait un sens artistique aussi développé ? Il est à lui-même le cliché type de l’homo, préférant la couture et la décoration aux jeux des Schtroumpfs. Se mirant des heures durant dans son miroir. Or, un matin, rentrant d’une balade nocturne en foret (hem hem...) il revient avec celui qu’il dit être son double, celui qu’il dit être sorti de son miroir. Le village semble accepter très bien le nouveau venu ainsi que l’idée que les deux Schtroumpfs habitent ensemble. Ce nouveau venu rencontré une nuit dans le petit bois est la copie parfaite du Schtroumpf coquet, sauf qu’il fait tous ses gestes à l’envers, de là, il n’y a qu’un pas pour dire qu’ils sont invertis !

GIF - 78.4 ko
GIF - 12.3 ko

Leur histoire ne durera pas longtemps, les deux Schtroumpfs se disputeront au petit matin pour de bêtes questions matérielles. Ils se sépareront. Le nouveau Schtroumpf retournera en forêt, traversera le miroir et reviendra. Le Grand Schtroumpf sera fou de joie et déclarera : "En schtroumpfant à travers le miroir, tu t’es inversé, tu es maintenant un vrai Schtroumpf". Que de symboles cachés ! Traverser le miroir veut dire qu’on change de sexualité, retraverser le miroir, on redevient normal. Il devient alors le centième Schtroumpf une fois sa "normalité" déclarée.

Cette pensée du Grand Schtroumpf, comme quoi il serait contre-nature que d’aimer un Schtroumpf de même sexe se retrouve dans les Schtroumpfs noirs. Ainsi, c’est une fois malade que les Schtroumpfs n’ont plus qu’une seule envie, sucer la queue des autres Schtroumpfs, qui seront ainsi contaminés à leur tour. On en revient à cette idée vieillotte que l’homosexualité se transmet lorsqu’on la pratique et il est très malsain de s’approcher d’un homosexuel sous peine de se faire violer et de le devenir à son tour.

JPEG - 21.5 ko

Avant l’arrivée de la Schtroumpfette, les Schtroumpf survivaient très bien sans elle. Ils organisaient des Schtroumpf Party, sortes de soirées Jungle avant l’heure et dansaient sur la techno-Schtroumpf...

D’ailleurs, cette Schtroumpfette n’est-elle pas un travesti ? N’oublions pas qu’à l’origine elle était noiraude et était une créature de Gargamel. Après avoir passé quelques jours enfermée dans le laboratoire du Grand Schtroumpf, elle ressort métamorphosée et blonde. Le Grand Schtroumpf n’a rien fait d’autre que de faire la première opération de changement de sexe de l’histoire des Schtroumpfs. La Schtroumpfette est donc le premier transsexuel de ce petit monde bleu.

JPEG - 37.5 ko

Nouvel incident, à l’arrivée du Schtroumpf sauvage, ce dernier se jette sur... le Schtroumpf à lunettes et tombe amoureux de lui, comme en témoignent ces images. Que dire de la fois où un Schtroumpf se fait changer en saucisse par un œuf magique. Que de symboles dans cette histoire : un œuf et une saucisse... et que dire de l’apparence du Schtroumpf ?

JPEG - 21.3 ko
GIF - 28.3 ko
GIF - 47 ko

Et enfin récemment, un paparazzi a pris une photo qui en dit long. Le Schtroumpf bricoleur qui sort de chez le Schtroumpf coquet. Ce dernier le remercie "d’avoir bien voulu schtroumpfer ce trou qu’il y avait dans sa marmite"... fallait-il faire un commentaire ? Ou les choses sont elles suffisamment claires ? En tout cas depuis la publication de "Schtroumpf Match", le petit Schtroumpf à la fleur ne se cache plus, quoi que puisse dire le moralisateur Grand Schtroumpf.