Accueil du site > Infos > International > Les Irlandais vont enfin pouvoir se (...)
International
Zimbabwe : le président Mugabe contre les droits des homosexuels (...) Californie : la Proposition 8 qui empêche le mariage des homos (...)
Les Irlandais vont enfin pouvoir se pacser
par  la rédaction, le mardi 20 juillet 2010, vu 157 fois
Tags : - Irlande

Nos amis gaéliques sont heureux : à compter de janvier 2011, ils auront accès à une union civile reconnaissant pour la première fois les couples gays et lesbiens.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce n’est pas trop tôt… Après des années d’hésitations et de débats parlementaires, les Irlandais gays et lesbiennes vont enfin avoir le droit de contracter une union civile.

La présidente de la république d’Irlande, Mary McAleese, a en effet signé hier le texte de loi voté à une large majorité début juillet par le Sénat irlandais. Les premiers contrats pourront être signés dès janvier 2011.

Pas d’accès à la parentalité

Le texte étend aux couples non mariés, qu’ils soient homos ou hétérosexuels, des obligations et des droits jusqu’ici propres aux mariés tels que la taxation commune, la sécurité sociale, la retraite, la succession, la propriété et la protection contre la violence conjugale. Des dispositions assurent également une aide au conjoint dépendant financièrement au moment de la rupture.

En revanche, le texte ne permet aucun accès à l’homoparentalité telle qu’un lien quelconque avec les enfants du partenaire ou la possibilité d’adopter en couple.

« Un grand jour pour l’Irlande »

Le ministre de la Justice, Dermot Ahern, s’est déclaré « profondément fier » de cette loi, précisant qu’elle va « permettre de protéger et d’accorder des droits à des millier d’hommes et de femmes irlandais. »

« C’est un grand jour pour l’Irlande », a déclaré pour sa part Kieran Rose, de l’association Gay and Lesbian Equality Network (GLEN). « Les lesbiennes et les gays, leurs parents, leurs familles, leurs amis et collègue ont hâte désormais de pouvoir célébrer leurs unions civiles. »

Source : Têtu.