Accueil du site > Santé > Santé - Bien-être > Les gays suisses sont de gros (...)
Santé - Bien-être
Handicap et homosexualité : une enquête lève le voile sur une double (...) La sexualité est un droit comme un autre
Les gays suisses sont de gros consommateurs de sexe
par  la rédaction, le jeudi 1er septembre 2011, vu 539 fois

L’enquête EMIS de 2010 place les Helvètes dans le peloton de tête européen quant au nombre de partenaires. Ils seraient aussi ceux qui estiment prendre le moins de risques.

Comme promis, les chercheurs du projet EMIS (pour « European MSM Internet Survey ») ont mis en ligne une nouvelle série de résultats de leur enquête menée en juin 2010 auprès de 180 000 hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes – les « MSM » dans le jargon de la santé publique – de 38 pays du continent.

Après une première volée de résultats sur le bien-être des répondants vis-à-vis de la sexualité, ces nouvelles données ciblent l’activité sexuelle et la santé des « MSM ».

Les premières données indiquaient que les 5028 répondants suisses étaient plutôt à l’aise dans leur sexualité. Ces derniers sont aussi parmi ceux qui ont le plus de partenaires. La proportion d’hommes qui affirment en avoir eu plus de 10 au cours des 12 mois précédant le sondage atteint 32%. Seuls les Français, les Néerlandais, les Turcs, les Belges et les Maltais sont plus nombreux à collectionner les conquêtes. Les Helvètes sont les 4e plus gros consommateurs de lieux de drague commerciaux, derrière les Néerlandais, les Français et les Belges. Ceci expliquant peut-être cela.

Les Suisses sont par ailleurs, avec les Luxembourgeois, ceux qui pensent s’être le moins exposés à la transmission du VIH : 22% seulement disent avoir eu des rapports à risque durant les 12 mois précédant l’enquête. Or, ils sont dans la moyenne européenne pour la pratique du test de dépistage des IST sur la même période : 32%, contre 40% en France et 53% aux Pays-Bas.

Les résultats à télécharger sur le site du projet EMIS

Source : 360°