Accueil du site > Infos > International > Lituanie : la loi sur la protection (...)
International
Rugby : l’ex-capitaine gallois Gareth Thomas révèle son (...) L’Amérique latine à l’heure des droits homosexuels
Lituanie : la loi sur la protection des mineurs ne mentionne plus l’homosexualité
par  la rédaction, le mardi 22 décembre 2009, vu 139 fois

Le Parlement lituanien a adopté mardi un amendement à une loi controversée sur "la protection des mineurs" qui interdisait notamment la "publicité" pour les relations homosexuelles, en supprimant dans la nouvelle version toute référence directe à l’homosexualité.

Cinquante-huit députés ont voté pour, 4 contre et 25 parlementaires se sont abstenus.

Dans sa version initiale, la loi adoptée le 14 juillet et devant entrer en vigueur le 1er mars 2010 interdisait toute publicité faite aux "relations homosexuelles, bisexuelles et polygames".

De nombreuses associations internationales avaient exprimé leur indignation lors du vote cet été.

La loi amendée stipule que "les informations encourageant l’abus sexuel des mineurs, les relations sexuelles entre mineurs, tout comme les relations sexuelles en général, ont un effet négatif sur les mineurs".

Vladimir Simonko, président de la Ligue des gays lituaniens a protesté contre la décision et raillé la nouvelle formulation. "Les problèmes n’ont pas disparu. Interdire toutes les relations sexuelles : ce sont de véritables grenouilles de bénitier", a-t-il déclaré.

"Désormais, chacun de nos événements publics pourra tomber sous le coup de cette disposition et être interdit", a-t-il estimé.

La présidente lituanienne, Dalia Grybauskaite, avait mis sur pied dès son entrée en fonction en juillet un groupe de travail pour préparer des amendements. "Les dispositions homophobes ont été supprimées. La loi correspond aux normes européennes", a déclaré mardi à l’AFP Linas Balsys, porte-parole de la présidente.

La nouvelle loi considère par ailleurs comme "ayant un effet négatif l’encouragement d’une conception de la famille autre que celle déterminée dans la Constitution de la République de Lituanie et le code civil".

L’article 38 de la Constitution lituanienne stipule que "le mariage est librement consenti entre l’homme et la femme".

La Ligue des gays lituaniens n’a pas renoncé à organiser avec des associations des pays voisins, la Lettonie et l’Estonie, en mai 2010 la Gay pride balte.

Source : E-llico