Accueil du site > Infos > International > Pologne : Un manuel scolaire (...)
International
En Iran, le calvaire d’Ebrahim, condamné pour « actes de sodomie (...) Le pacs homosexuel ne fait pas recette en Autriche
Pologne : Un manuel scolaire affirme que « l’homosexualisme » peut être « soigné »
par  la rédaction, le lundi 30 août 2010, vu 108 fois

C’est l’association LGBT polonaiseStowarzyszenie Pracownia Różnorodności (SPR, « Atelier sur la diversité ») qui tire la sonnette d’alarme : Wędrując ku dorosłości (« Vers l’âge adulte »), l’un des deux manuels utilisés dans les cours d’ »éducation pour la vie familiale » (sic) – et approuvés par le ministère de l’Éducation – décrit « l’homosexualisme » (re-sic) comme une maladie dont on peut guérir.

« L’ouvrage reste muet sur l’homophobie et la discrimination, et présente l’homosexualité comme quelque chose que l’on peut rejeter pour revenir à la « normalité », s’inquiète Przemysław Szczepłocki, porte-parole de SPR, cité par Reuters. Et encore, précise-t-il , il y a un progrès par rapport à la version précédente qui mettait l’homosexualité et la bisexualité sur le même que la zoophilie et la pédophilie : « Cette nouvelle édition est plus subtile mais tout aussi dangereuse parce qu’elle peut paraître moins choquante et plus convaincante aux yeux des élèves ».

  • « ARGUMENTS PSEUDO-SCIENTIFIQUES »

« Le manuel met en avant des arguments pseudo-scientifiques sur l’origine et la nature de l’homosexualité, écrit également Przemysław Szczepłocki sur le site de SPR, selon lesquels tout le monde naît hétérosexuel. Certains deviennent bi ou homos parce qu’il se passe quelque chose dans leur vie : ils sont victimes d’un viol, ils regardent trop de pornographie gay ou ils « choisissent » l’homosexualité. »

« Le problème avec les manuels scolaires est d’après moi plus vaste que cela, explique à Yagg Anu, militante LGBT polonaise. Je me souviens des premiers cours expérimentaux de cette matière. Moi, j’avais ce cours avec le prof de religion, alors que j’étais dans un lycée public ! Il nous expliquait que les préservatifs étaient une manipulation des grosses industries, et au premier cours il nous a proposé un test pour démontrer leur inefficacité : les gonfler comme des ballons et attendre quelques jours pour constater que l’air n’était pas resté à l’intérieur… Cette scène totalement absurde est malheureusement un standard de l’enseignement de cette matière, même aujourd’hui. »

  • FEU VERT À L’ÉGLISE CATHOLIQUE DANS L’ÉDUCATION

« L’autre problème dans l’éducation polonaise, c’est le fameux cours de religion, poursuit-elle. Il a été introduit dans les écoles publiques conformément au concordat signé entre le nouveau gouvernement démocratique et l’Église catholique en 1993. C’était, bien sûr, un acte de remerciement : sous le régime communiste l’Église organisait le mouvement de la résistance donc maintenant, on lui donne le « feu vert » dans l’éducation. Résultat, les manuels de cours de religion n’ont pas besoin d’être soumis à la commission d’Éducation, on peut y écrire n’importe quoi. Que l’homosexualité est un péché et que les homosexuels vont en enfer, par exemple. Les manuels d’éducation familiale sont très conservateurs, et les cours d’éthique censés être proposés parallèlement aux cours de religion n’existent pas en pratique, même sila Pologne a été récemment condamnée par la Cour de Strasbourg. »

De son côté, le ministère de l’Éducation polonais a déclaré, par la voix de son porte-parole Grzegorz Zurawski, que dans la mesure où ses experts n’ont rien trouvé à reprocher au manuel mis en cause par SPR, il ne peut pas le « retirer simplement parce qu’un groupe de personnes désapprouve les théories développées par les universitaires qui l’ont écrit ».

Source : Yagg.com