Accueil du site > Infos > Culture & Loisir > Littérature > Que sais-je de l’homophobie ?
Littérature
Stéphane à visage découvert Érik Rémès réagit à la mort de Guillaume Dustan Littérature et (...)
Que sais-je de l’homophobie ?
par  Frédéric Gloor, le mardi 6 mai 2003, vu 293 fois
Tags : - Homophobie - Littérature

Tout le monde connaît la série de livres « Que sais-je », véritables références pour les étudiants et pour ceux qui aiment apprendre. Fondées en 1921 dans le cadre du statut coopératif, les Presses Universitaires de France sont aujourd’hui l’éditeur scientifique de langue française qui dispose du catalogue le plus riche et le plus diversifié. Il manquait un chapitre important au catalogue : le voici complété ces jours par deux nouveaux titres : « L’homoparentalité » et « Dictionnaire de l’Homophobie ».

Dictionnaire de l’Homophobie

«  Notre XXe siècle a sans doute été la période la plus violemment homophobe de l’histoire. » Partant de cette constatation fondée sur une étude historique, Louis-Georges Tin a réuni des septante-six auteurs (anthropologues, historiens, sociologues, juristes, philosophes, psychiatres, journalistes, militants associatifs, …) rassemblant ainsi tous les aspects d’une réalité tristement sinistre, dont la pénalisation au même titre que le racisme et l’antisémitisme, semble nécessaire.

L’homophobie est un terme apparu dans notre vocabulaire durant les années septante. Dans une préface très argumentée, le directeur de ce dictionnaire explique clairement l’évolution du mot, les définitions successives proposées ainsi que les utilisations sociales et politiques qui en sont faites.

Parmi les cent soixante-huit entrées que compte le dictionnaire, se trouve un article sur la Suisse, « histoire de l’homophobie de 1291 à nos jours », signé de Stéphane Riethauser, déjà auteur du recueil de témoignages « A visage découvert ».

L’Homoparentalité

Avec l’évolution du regard social porté sur l’homosexualité et la famille depuis une vingtaine d’années, les questions se posent de savoir ce qui distingue les parents gays et lesbiens des autres parents. Martine Gross, chercheure au CNRS et co-présidente de l’Association des parents et futurs parents gays et lesbiens, connaît bien le sujet, et son "Que sais-je ?" nous emmène dans une véritable réflexion, fruit de son expérience sur le terrain.

On peut s’étonner que paraissent simultanément deux titres qui pour l’un rappelle que nous sortons à peine de l’époque la plus homophobe de toute notre histoire et le second traite d’un sujet qui laisse à penser que les homos n’ont plus d’autres soucis que de celui de lié à la création d’une famille. Ces deux sujets démontrent bien que notre société actuelle vit à deux niveaux. « La détermination sexuelle n’est pas un facteur décisif dans la possibilité ou non d’être et de vouloir être parent. L’homoparentalité est une violence pour beaucoup. Aussi, cette égalité revendiquée devient-elle un champ d’affrontement des idées. » affirme Alban Amorand. « Le travail de Louis-Georges Tin est également un combat parce qu’il défend des idées. Les PUF privilégient les espaces de liberté où peuvent s’exercer l’intelligence, aussi ces ouvrages doivent être diffusés le plus largement possible ». PUF se veut donc être moteur d’une société en marche.


Dictionnaire de l’homophobie , Sous la direction de Louis-Georges TIN PUF - 448 p. – 49 € - ISBN : 213053582 8 - Disponibilité fin mai 2003

Que sais-je n°3675 L’homoparentalité, Martine GROSS PUF, 128 p. — 7,50 € - ISBN : 2130532373 - Disponibilité fin mai 2003