VoGay
Cédric Suppa Monsieur Santé Gay Vaud Gayromandie Le mot du comité
RENOUVEAU !
par  la rédaction, le lundi 3 septembre 2007, vu 682 fois
Tags : - VoGay

L’association vaudoise de personnes concernées par l’homosexualité a acheté le site Gayromandie et annonce une déferlante de projets.

Le nouveau comité de Vogay est passé à l’action. Formée au printemps pour redonner de la vitalité à l’association vaudoise de défense des droits des minorités - en panne d’idées et de membres-, l’équipe dirigeante rend aujourd’hui sa copie. A savoir, tout un programme foisonnant de projets, marqué par le rachat en copropriété du portail internet d’informations et d’annonces Gayromandie.ch. « C’est le coup de punch qu’on attendait, se réjouit le président du comité, Steven Deredinger. Ce site nous permettra d’avoir une véritable vitrine sur le web pour dynamiser nos activités. »

Une plate-forme virtuelle qui accueillera désormais le journal de l’association. Frédéric Vallotton, rédacteur en chef du webzine lu par 7000 lecteurs chaque mois : « En Suisse romande, les médias gays se limitent au mensuel genevois 360°. Avec un journal en ligne, nous pourrons, de notre côté, réagir plus rapidement à l’actualité régionale, nationale ou internationale. »

JPEG - 127 ko
© ERIC ROSET

Steven Deredinger, président de Vogay, (à g.) et
Fabrice Rouiller, secrétaire, ont travaillé au programme de renouveau de leur association.

Active dans tout le canton

Les nouveautés annoncées ne se cantonnent pas qu’au web. En collaboration avec le Cinéma Oblò, l’association va créer un ciné-club. Régulièrement, des films autour des thématiques liées à l’homosexualité seront projetés dans l’espace culturel alternatif de l’avenue de France, à Lausanne.

Mais c’est sur le terrain que Vogay souhaite véritablement développer sa présence. Et au-delà des frontières lausannoises, avant tout, avec la création d’antennes régionales. S’il manque encore des personnes motivées pour assurer l’animation de ces unités décentralisées, le lancement d’un nouveau rendez-vous destiné aux 35 ans et plus à côté des groupes ados, parents et bis devrait permettre de trouver des forces vives dans les autres villes. Car, régulièrement, des soupers et soirées seront organisés dans des restaurants et établissements publics « gay-friendly » de tout le territoire vaudois. « Nous souhaitons offrir une alternative de sortie aux personnes qui veulent un programme plus tranquille ou se sentent décalés dans les discothèques. Cela nous permettra aussi de favoriser la visibilité homosexuelle un peu partout », note Steven Deredinger.

Pour montrer qu’elle souhaite faire avancer les mentalités aux quatre coins du canton et fêter son regain d’énergie, l’association va organiser, le 12 octobre, une grande soirée festive du côté d’Yverdon.

Une première destination choisie,précisément parce que des affiches de prévention sida y ont déclenché de vives réactions homophobes, au début de l’année. Car même si le nouveau programme de l’association ne laisse pour l’instant pas beaucoup de place aux questions politiques, Vogay souhaite montrer clairement qu’elle « défend les droits de tous les homosexuels vaudois » .

Source : Gérald Cordonier - 24H