Accueil du site > Santé > Prévention > SIDA - D’après le Dr Dickès, l’homosexual
Prévention
Condylomes
-* SIDA -
D’après le Dr Dickès, l’homosexualité est une des principale cause de la pandémie.
par  Frédéric Gloor, le mardi 24 décembre 2002, vu 432 fois
Tags : - Santé - SIDA - VIH

« Sida, aujourd’hui, rien ne peut l’enrayer. » Un article du Dr. Jean-Pierre Dickès, paru notamment dans le mensuel ultra conservateur Alias de décembre 2002. En voici un extrait :

Il s’agit donc là probablement du plus grand défit que l’humanité doit affronter dans la trajectoire de son histoire. Le virus est le cheval de Troie qui va prendre toute la cité terrestre pour la détruire. Il est en effet là devant les portes de la cité. Et nous l’introduisons nous-mêmes. Tout le monde sait maintenant que l’homosexualité est une des principale causes de la pandémie. On fait tout pour l’encourager (en France : subvention à la Gay Pride, création d’un musée de l’homosexualité à Paris, mise en place de lois pour réprimer « l’homophobie » ).


Un certain nombre de pays ont légalisé l’usage d’une ou plusieurs drogues : et là aussi on sait que les drogués par leur pratiques sont plus exposés que le reste de la population. On favorise la licence des mœurs au nom de l’usage de préservatifs en caoutchouc dont l’efficacité est plus que douteuse. La rançon à payer sera terrible.

Or la seule prévention, le seul vaccin qui existe et qui soit efficace contre le SIDA est l’observation des commandements de Dieu en matière de sexualité. Il faut oser le dire. Mais quand le politiquement correct aura compris que toute la question se résume essentiellement à cela, il sera vraisemblablement trop tard. »

Jean-Pierre Dickès est président de l’ACIM (association catholique des infirmières, médecins et professionnels de la santé – pour une réflexion catholique sur l’actualité médicale). Cette association de professionnels de la santé publie « Les Cahiers Saint Raphaël », autoproclamée corpus de la doctrine catholique. « Tout chrétien à le devoir de s’en informer » est-il écrit sur leur présentation.