Accueil du site > Organismes LGBT > Vaud > VoGay > Soirée réussie Yverdon décomplexée
VoGay
Premier repas 35 et + 35 ans et + - La suite
Soirée réussie
Yverdon décomplexée
par  Frédéric Vallotton, le lundi 15 octobre 2007, vu 218 fois

Sans faute pour une soirée « décentrée », ambiance et visibilité assurée ; Yverdon s’est affichée, à l’initiative de l’association gay estudiantine Plan-Queer et de VoGay, aussi bien que l’inévitable Lausanne et son « pôle » gay.

Tout le ban et l’arrière ban de la presse était présent, les figures familières de l’info cantonale et, cerise sur le gâteau, la TSR pour un reportage d’Illico. La soirée a débuté par le discours du conseiller communal Jean-Louis Klaus, invité par notre rédaction. Il nous a fait l’amitié de venir s’exprimer « en tant que citoyen lambda » sur le « bout de chemin » qu’il a fait dans notre direction. En homme tolérant, gay-friendly et défenseur de la paix sociale, il a conclu son intervention ainsi : « Evitez, ostensiblement, d’éclairer votre cause légitime à notre société lente à réagir en tentant de l’éblouir. Vous prenez le risque de l’aveugler pour quelques années ! » Il n’était pas le seul élu présent sur place, Maryse Schneider, conseillère communale UDF (le parti de Maximilien Bernhard, voir sa réponse dans notre article politique), est venue témoigner de son ouverture à la cause gay et s’expliquer de sa demande de censure de l’affiche de prévention présentant deux hommes nus sur un lit. Elle ne s’est toutefois pas exprimée sur scène. Pour le reste de la soirée : un tour de chant épatant de Catherine d’Oex, de la danse jusqu’au petit matin et un retour laborieux et nauséeux pour certains. Merci à tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette soirée, qui en ont fait le succès même par leur simple présence : ils ont participé à un acte militant !