Accueil du site > Infos > Suisse > Droit > Sowieso historique ! Votations (...)
Droit
Sowieso historique ! Votations du 5 juin Votation fédérale du 5 juin : La Victoire en détails
Sowieso historique !
Votations du 5 juin
par  Frédéric Gloor, le dimanche 5 juin 2005, vu 276 fois
Tags : - Suisse - Législation - Lpart

Quel que soit le résultat de la votation du dimanche 5 juin 2005, il sera historique. Depuis plus de dix ans, associations et politiciens mènent la bataille pour faire accepter et reconnaître les unions entre personnes de même sexe en Suisse.

En cas de OUI, ce sera une grande victoire pour nous tous.

En cas de NON, une profonde déception. Dans les deux cas, cette journée de scrutin restera un tournant dans l’histoire des gays et des lesbiennes de Suisse.

Retour sur les grandes dates relatives aux questions de société en Suisse.

En 1942, le Conseil Fédéral légalise l’homosexualité en Suisse. Toutefois, la police continue ses actes d’intimidation contre la population homosexuelle : arrestations, interrogatoires et les tristement célèbres «  fichiers homosexuels » tenus par les polices communales qui semblent avoir été détruits dans les années 80. Il faut attendre 1992 pour que l’âge de consentement pour les relations homosexuelles soit mis sur un pied d’égalité avec l’âge de consentement pour les relations hétérosexuelles. L’année suivante, 1993, l’OMS supprime définitivement l’homosexualité de la liste des maladies. En 1995, l’initiative « Les mêmes droits pour les couples de même sexe » est déposée à Berne, et ce n’est que dix ans plus tard, en 2005, que le peuple donne son verdict sur le sujet lors d’une votation populaire.

Parmi les dates importantes sur d’autres sujets de société, il faut noter que c’est en 1972 que le droit de vote a été accordé aux femmes suisses. Relevons au passage que l’Iran (pas encore islamiste à l’époque) et le Kenya l’avaient accordé neuf ans plus tôt.

L’avortement, sujet très controversé par les prétendus défenseur de la vie – qui œuvrent également contre l’homosexualité (réduite pour eux à une sexualité qui ne donne pas la vie) – a été combattu à plusieurs reprises. En 1985, l’initiative « Pour le droit à la vie » visait à interdire purement et simplement l’avortement qui, à cette époque, était autorisée dans le seul cas où la poursuite de la grossesse mettait la vie de la mère en danger. Cette initiative a été rejetée par près de 70 % des votants. Plus récemment, alors que personne ne s’y attendait, la légalisation de l’avortement pendant les douze premières semaines de grossesse a été acceptée par près de trois quart des Suisses. Une large victoire.

En 1997, souvenons-nous de l’initiative « Pour une jeunesse sans drogues », soutenue par Mme le Professeur Suzette Sandoz, conseillère nationale libérale, qui demandait un durcissement par une politique prônant uniquement sur l’abstinence. 70 % des votants ont balayé cette proposition. Dans un entretien paru avant la votation dans le journal de l’UDF Impulsion, Suzette Sandoz allait même jusqu’à regretter que l’alcool et le tabac soient des produits légaux.


« Sowieso » sera le thème de la prochaine Gay Pride, à Lucerne.

Traduit en français par « Quoi qu’il en soit », le slogan fait référence au résultat, pas encore connu à ce jour, de la votation sur le partenariat.

Que ce soit OUI ou NON, la Pride se célèbrera sowieso.