Accueil du site > Infos > International > Stockholm Pride 2002
International
Un appel à la manifestation Gays du monde arabe New York reconnait les unions homos
Stockholm Pride 2002
le lundi 5 août 2002, vu 371 fois
Tags : - Suède - GayPride

5 jours, beaucoup de fête, peu de revendications !

Comme toute les grandes villes, Stockholm a sa lesbian and gay pride, mais celle-ci prend un visage totalement différent de nos pride romandes ! Durant plus de 5 jours répartis aux quartres coins de Södermalm, l’une des îles formant la ville, se succèdent séminaires (sur la bisexualité, le sida, le transsexualisme etc...) exposition de photo, théâtre, film, découverte du SM etc... et chaque soir compte son lot de fêtes. Toujours à Södermalm se trouve le pride park, un gigantesque festival (plus de 70’000 entrées vendues !!!) deux scènes sur lesquels se produisent toutes sortes d’artistes, de la drag-queen inconnue aux stars de la musique et de la télévision, on se croirait au paléo... en un peu plus tolérant ! Car dans ce festival là se croisent couples hétéro et homo, transsexuel-le-s, transvesti-e-s, travesti-e-s, drag-queen, drag king, enfants, adultes, chiens, perroquets, bref toute la communauté queer et ses ami-e-s !

Le pride park c’est aussi une 50aine de tentes dans lesquelles les associations et services d’Etat se font connaîtres ou font de la prévention, les partis et syndicats tentent de séduire la communauté queer et les commerciaux tentent de faire leur lard.

La pride a Stockholm c’est avant-tout une fête ! Et cette année tout particulièrement ont fête l’adoption récente d’une loi autorisant l’adoption par les couples homosexuels. Les revendications se font discrètes à la Stockholm Pride, même le droit agrave ; l’insémination artificielle pour les lesbiennes n’est pas ici présent comme une revendication du côté des associations, mais comme une promesse électorale du côté des partis.

Une pride c’est aussi (et surtout) une parade. Celle de Stockholm a rassemblé (selon la police) plus de 6’000 personne qui ont défile devant quelques 50’000 spectateurs et spectatrices. Dans la parade des 7 partis représentés au parlement, seul les démochrates chrétiens étaient absents ! Il faut dire qu’il y a des élections cet automne en Suède. Les syndicats eux-aussi paradaient !!!

Tony à la tente RFSL Förbund (La faîtière des associations gay, lesbiennes bi et transgenre au niveau national) m’explique : "Les gens ne viennent plus à la pride pour revendiquer, ils/elles ont l’impression d’avoir presque déjà tout obtenu, du moins en ce qui concerne les droits politiques. Ils/elles viennent pour faire la fête ! Ètre gay ou lesbiennes ou bi n’est pas facile, même en Suède, et il est encore plus difficile d’être transgenre, alors la pride c’est 5 jours dans l’année où l’on a pas l’impression d’être seul-e-s au monde et durant lesquels on oublie ses problèmes. Le pride park c’est un espace de liberté où l’on peut-être revêtir les habits de celui/celle que l’on se sent vraiment être !"

Bref, ce qu’on attend de la pride ici c’est cette grande liberté d’être soit-même, parmi ses semblables. Quant au travail politique et lobby-iste, RFSL veille au grain le reste de l’année. Ayant défilé lors de la parade sous la bannière RFSL, j’ai été étonné de voire à quelle point les gens se mettaient à applaudir au passage d ’un groupe RFSL des plus restreints et sens déguisement... Faut il y voir un signe de reconnaissance pour plus de 50 ans de lobbying actif qui a fait de l’association un mouvement relativement puissant.

Le site de la pride : wwwstockholmpride.org


Stolta Transor
trans et fièr-e-s de l’être !

L’un des grands étonnement pour moi dans cette Pride et dans les différents lieux gay que j’ai eu l’occasion de fréquenter en suède, c’est la forte présence de personne transgenres (transsexuel-le-s, trans-vesti-e etc...) de façon totalement subjective j’ai l’impression qu’il y en a bien plus ici qu’en Suisse... Si beaucoup profitent de ces espaces de libertés pour afficher qui ils/elles sont vraiment sans oser le vivre dehors des lieux queer, il y a aussi beaucoup de personnes vivant trans-vesties toute l’année ou qui demande une correction de sexe. La Suisse qui a rapidement (étonnant) autorisé les correction de sexe, n’en compte pourtant pas autant (toujours le plus subjectivement du monde) D’ailleurs on en parle vraiment très peu, même dans les milieux homos. S’agit-il une fois de plus d’un point dans lequel les pays du nord sont en train de prendre les devants ?

Envie d’en savoir plus, je vous invite a visiter le site web du groupe full personality expression sweden : www.fpes.org


Quelques petits trucs persos
Un week-end à Stockholm ?

Pourquoi ne pas faire de Stockholm la destination de votre prochain voyage en amoureux/euses ou même une destination de choix moins que vous n’envisagiez d’y trouver votre futur-e-s blond-e-s ?

QX distribue une queer map de stockholm gratuite et très bien faite...
La surprise est l’absence de sauna gay a Stockholm... c’est illégal (ainsi que les clubs échangiste, les hotels de passes, le fait d’être client-e d’un-e prostitué-e etc... etc...). Mais si les parti politiques tiennent leur promesses électorales la plupart de ces interdits devraient tomber bientôt !

Toute la vie queer de Stockholm se trouve donc sur le site de QX : www.qx.se
Des informations sur l’ensemble de la Suède quuer se trouvent sur www.rfsl.se

Pour le voyage à proprement parler, voici quelques trucs maison : Le billet d’avion aller-retour coute entre 500 et 600 francs au départ de Genève, via Zürich pour Swiss, via Brussel pour DHL, via Amsterdam pour KLM et en vol direct pour Skyways (SAS), mais il y a abondance d’offres et il est possible de trouver des billets dès 400.- (en particulier pour les étudiant-e-s et les moins de 26 ans). Parmi les offres intéressantes jeter un coup d’oeil sur les summer savers sur le site de notre compagnie nationale qui propose sous certaines conditions et jusqu’à la fion du mois (aoùt 2002) le vol aller retour à 229.- !

La toute nouvelle compagnie suèdoise Goodjet, propose quant à elle des billets au départ de Paris dès 1 euro selon la publicité, dès 27 euros dans la pratique et à condition de reserver quelques mois à l’avances sur leur site www.goodjet.com

La Suède et Stockholm ont la réputation d’être chers ! Cela est vrai, mais la couronne s’étant effondrée ces derniers mois le change est ces temps des plus intéressants, aussi bien face au franc suisse que face à l’euro !

Pour vous loger sur Stockholm visiterwww.suede-tourisme.com ou www.stockholmtown.com. Si vous cherchez un hôtel vraiment sympa et bon marché, mon truc perso ne se trouve pas a Stockholm : Il s’agit du Basic Hotel (www.basichotel.com) situé à Uppsala ancienne capitale de la Suède devenu depuis cité universitaire. Cette ville se trouve à 40 min de train de Stockholm et à moins de 20 minutes d’Arlanda (l’aéroport de Stockholm).

Dans le domaine des transports publics, sachez que les prix varient suivant que vous achetez vos billets dans le train, au guichet ou à un automate. Les automate bleu TIM sont les moins chers ! De plus en achetant des cartes (portes monnaies électroniques) TIMkort pour les trains, mais un équivalent existe pour les bus et les metros, vous voyagerez au meilleur prix ! Enfin pour autant que vous restiez un peu plus qu’un week-end... renseignez vous aux gares ! (tout le monde parle très bien Anglais en Suède)

Dans le même ordre d’idée, à votre arrivée à l’aéroport d’Arlanda le chemin le transport le plus luxueux vers Stockholm est l’Arlanda Express... mais c’est aussi très cher... le mieux reste de prendre le train dans la gare "long distance trains"