Accueil du site > Infos > International > USA : Les gays répubicains lâchent
International
L’Amérique centrale dans le placard Cuba Fraise et chocolat
USA : Les gays répubicains lâchent Bush
par  Frédéric Gloor, le jeudi 21 octobre 2004, vu 131 fois

En 2000, Georges W. Bush remporte d’une courte tête l’élection à la présidence américaine et devient l’homme le plus puissant de la planète. Près d’un million de gays et de lesbiennes ont voté pour lui. Ces voix auraient suffi pour faire pencher la balance dans l’autre sens. En 2004, alors que l’élection est à nouveau en jeu, la Log Cabin, organisation des gays repubicains, ne soutient pas la candidature de Georges Bush.

Regroupant près de 10 000 membres, cette association n’accordera pas la confiance au candidat de son parti : c’est une première dans son histoire. L’affaire a atteint son summum lors de la conférence annuelle du parti républicain à New-York cette année. La droite radicale a pris les commandes du parti et a empêché la Log Cabin de s’exprimer.

On connaît la politique menée par la Maison Blanche ces quatre dernières années : propositions de lois discriminantes, rejet d’initiatives proposées par les associations gay. En plus d’être farouchement opposé au mariage, le gouvernement se dit contre les syndicats, les associations et les avantages familiaux offerts aux gays et aux lesbiennes. Le vote des quatre millions d’évangéliques qui ont renoncé à voter en 2000 semble plus profitable au gouvernement Bush que le million de gays et de lesbiennes qui ont voté pour lui.

L’élection aura lieu le 2 novembre. Si huit pays sur 10 n’offriraient pas de second mandat à George W. Bush, les derniers sondages font penser que les États-Unis font partie de la minorité qui continue à le soutenir.