Accueil du site > Infos > International > Une publicité pour Têtu censurée
International
Homoparentalité : la psychanalyse peut-elle dire la norme (...) 52% des Américains considèrent que « les relations gays et (...)
Une publicité pour Têtu censurée
par  la rédaction, le mercredi 9 juin 2010, vu 97 fois

Le magazine Têtu a été contraint de modifier le spot publicitaire réalisé pour sa compilation. Pourquoi ? Parce qu’un enfant y faisait une apparition.

Pour célébrer ses quinze ans, le magazine Têtu sort aujourd’hui, chez Universal, une compilation anniversaire. Elle regroupe, sur deux CD, quarante tubes et quarante artistes étiquetés, pour une raison ou une autre, « gay-friendly » (Britney Spears, Lady Gaga, Janet Jackson, Zazie, Moby, David Bowie, Cher, Pink, Texas, Ophélie Winter...)

Pour assurer le succès de sa toute première compilation, le magazine a bien fait les choses. Il a réalisé un spot publicitaire, autour d’un concept plutôt simple : la compilation Têtu est pour tout le monde, que l’on soit gay ou hétéro, branché ou ringard, vieux ou jeune. Voire très jeune. C’est bien le problème.

Dans sa version initiale, la publicité s’ouvre par un plan d’un garçon d’une dizaine d’années. Il rebondit sur un trampoline. Cela dure une seconde. Trop pour l’ARPP, l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité, qui a demandé que ce plan soit retiré du spot. Raison invoquée ?

« L’enfant n’est pas « en adéquation avec le lectorat de Têtu ».

L’explication n’a évidemment pas convaincu Gilles Wullus, le directeur de la rédaction du magazine.

« On sous-entend par là que Têtu est un magazine pour adultes. Têtu n’est pas plus un magazine pour adultes que GQ ou Elle. Et je ne pense pas que dans le même cas, on aurait demandé à GQ ou Elle de retirer le plan de l’enfant. Derrière cette décision, il y a un vieux fond d’homophobie. On laisse penser qu’un homo qui côtoie un enfant est forcément suspect. Est-ce qu’il y a là un amalgame entre homosexualité et pédophilie ? Je m’interroge… »

Dans les jours qui viennent, sur W9, Direct 8, Paris Dernière ou Canal +, vous pourrez donc voir la publicité sans le petit garçon. Elle s’ouvrira, en lieu et place, sur un plan d’une femme blonde d’une quarantaine années, un peu BCBG. Et beaucoup plus en adéquation avec le lectorat de Têtu, pour l’ARPP...

Source : Les Inrocks



La vidéo censurée :

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo