Accueil du site > Santé > Santé Jeunes > VIH/IST : comportements sexuels des (...)
Santé Jeunes
« A 12 ans, j’avais l’impression d’être un monstre » Une éducation sexuelle pour la protection de tous les (...)
VIH/IST : comportements sexuels des jeunes HSH, résultats du Net Gay Baromètre 2009
par  la rédaction, le jeudi 26 juillet 2012, vu 220 fois

Moins de partenaires occasionnels mais moins de protection avec le partenaire stable dont le statut sérologique n’est pas obligatoirement connu ou dans une configuration de couple ouvert : les prises de risque évoluent chez les jeunes HSH (Homme ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes).

Entre 2003 et 2010, chez les hommes contaminés par le VIH lors de rapports homosexuels, la part des moins de 25 ans est passée de 7% à 14%. Appréhender les comportements ce ces jeunes HSH est indispensable à la mise en place d’actions de terrain et de campagnes ciblées efficaces. Le Net Gay Baromètre (NGB) est une enquête en ligne périodique réalisée auprès des HSH via des sites de rencontres gays français.

24 292 gays ont répondu au questionnaire en ligne ; 3 003 (17 %) étaient âgés de 18 à 25 ans. Ces jeunes HSH habitent moins en Ile-de-France que leurs aînés et ont plus souvent suivi un cursus universitaire. La prévalence VIH déclarée s’élève chez eux à 2,5% (14,5% chez les plus de 25 ans) et plus de la moitié d’entre eux (53,9%) a réalisé un test de dépistage du VIH dans les douze mois précédant l’enquête (40% chez les plus de 25 ans).

Ces jeunes HSH fréquentent moins les lieux de rencontre (43,2% versus 71,0%). Ils ont plus souvent un partenaire stable (62,9% versus 54,7%). 28,6% d’entre eux ont eu plus de dix partenaires au cours des douze mois précédant, contre 36,9% chez les plus de 25 ans.

  • Avec un partenaire occasionnel
  • 39,5% des jeunes HSH déclarent au moins une pénétration anale non protégée au cours des douze derniers mois (pas de différence avec les plus de 25 ans) ;
  • 17,6% déclarent des pénétrations anales régulières non protégées (versus 21,6%).
  • Avec leur partenaire stable
  • 61,7% rapportent ne pas toujours se protéger alors que 28,4% de ces couples sont "ouverts" ;
  • 36,4% rapportent des pénétrations anales non protégées avec un partenaire de couple séro-différent ou séro-inconnu.

Vu l’utilisation d’internet chez ces moins de 25 ans, les auteurs suggèrent "d’intégrer une dimension en ligne des programmes de prévention. Aussi, les sites de rencontres en ligne pourraient développer une section adaptée aux besoins particuliers de ces jeunes en matière d’exploration sexuelle, de bien-être psychosocial et de prévention de la transmission du VIH/sida et des autres IST."

Sources : CRISP


Profil et comportements sexuels des jeunes hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes : Net Gay Baromètre 2009, France. - / A. Léobon, A. Velter, M.-C. Drouin. - BEH (Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire), vol. 2012, n° 31-31, 24 juillet 2012. - Pp. 361-364.